Semaine
de l’Amérique latine
et des Caraïbes 2022

Colloque international de Philosophie "Centre partout, circonférence nulle part. L’amour courageux des révolutions. "

Colloque Philosophie Amérique latine et Caraïbes

Du 24 au 25 mai de 09:00 à 21:00

Maison de l'Amérique latine
217, boulevard Saint-Germain - 75007 Paris (Île-de-France)
Evénement mixte : en présentiel et en distanciel (voir les informations pratiques)

Organisé par "LLCP (Paris 8), LCSP (Paris 7), IDPS (Paris 13), IHEAL (Paris 3), séminaire Les Dialogues Philosophiques de la Maison de l’Amérique Latine, RIPC (FMSH)" en partenariat avec "Maison de l’Amérique Latine".

Description

MARDI 24 MAI

9h : Ouverture : Patrice Vermeren (Université Paris 8), Anne Kupiec (Université Paris Cité), Marie Cuillerai (Université Paris Cité), Philippe Bastelica (Ambassadeur et secrétaire général de la Semaine de l’Amérique latine et des caraïbes)
Président.e.s de séance : Guadalupe Deza (Université Paris 8), Martín Macías (Université Paris 8 / Casa de Filosofia Montevideo) et Agostina Weler (Université Paris 8 / UBA)

9h30 : Sciences de l’humanité nouvelle
Lidia Rodriguez (UBA) : Pédagogie et révolution à partir de Cabral et Freire.
Alexis Chausovsky (Universidad Nacional de Entre Ríos) : Schlemihl, humanité et nouveauté chez Hannah Arendt.
Bertrand Ogilvie (Université Paris 8) : Une anthropologie politique de moins.
Amparo Vega (Universidad Nacional de Bogotá) : Lyotard : de « Socialisme ou barbarie » à « Le différend » et à la séparation des pouvoirs.
Frédéric Rambeau (Université Paris 8) : Repenser l’archaïque (de la légitimité fondatrice à l’inactualité subjective).
Patrick Vauday (Université Paris 8) : L’homme sera terrien ou ne sera pas : E. Reclus.
Président.e.s de séance : Julie Alfonsi (Université Paris Cité) et Renzo Ragghianti (ENS Pise)

11h45 : Internationalisme constitué / constituant
Martín Cortés (UBA) : Pour une volonté collective (inter)national-populaire.
Alejandro Bilbao (U. de Los Lagos, Chile) : Canguilhem, de Politzer à Lafont.
Marcos García de la Huerta (U. de Chile) : Octobre 2019 : une autre révolution avortée ?
Jorge Dávila (U. Los Andes, Venezuela) : El internacionalismo en Simón Rodríguez.
Gustavo Celedón (U. de Valparaíso, Chile) : Traces de la révolte chilienne au milieu des événements « mondiaux ».
Edelyn Dorismond (Université d’État Haïti) : Créolisation et philosophie politique de la « diversalité ».
Martha Soledad Montero González (UPT de Colombia) : El punto de vista moderno de los reformistas de la educación en el siglo XX.
Julien Rabachou (Université de Nantes) : Cosmopolitisme et socialisme : dépasser (sans les résoudre) les hétérogénéités individuelles et topographiques.
Présidents de séance : Jean-René García (Université Paris 13) et Denis Rolland (IG Paris)

15h : L’histoire à contretemps I
Gustavo Chataigner (UC del Maule, Talca, Chili) : Des séquences et des constellations : des déclinaisons de l’histoire ouverte.
Senda Sferco (CONICET / U. del Litoral, Argentine) : Où fait « centre » une généalogie ?
Jordi Carmona Hurtado (U. de Granada) : Agustín García Calvo et la philosophie de la contreculture espagnole.
Natalia Prunes (UBA / Université Paris 8) : Un petit pas vers l’émancipation de l’Académie Royale Espagnole ?
Carlos Pereda (UNAM, México) : Histoire, mémoire et violence.
Alberto Bejarano (ICC de Bogotá) : Elysée Reclus, entre la commune de Paris et les révolutions latino-américaines.
Sameh Dellai (Université Paris 8) : Histoire et tensions pour l’émancipation.
Fernando de Almeida Silveira (Universidad federal de Sao Paulo /LLCP Paris 8) : Entre les soucis résistants et les cares stigmatisantes : des tensions entre la vie en tant qu’œuvre d’art, et la vie en tant qu’œuvre des protocoles cliniques.
Président.e.s de séance : Maurizio Coppola (CESDIP / CNRS) et Gisèle Amaya dal Bo (Université Paris 13)

16h45 : L’histoire à contretemps II
bed Frausto (Ball State University, USA) : Mortispotique, néoliberalisme et miquiztlipolitique.
Silvana Tótora (PUC Sao Paulo) : Notes sur le caractère extemporané de la révolution : une autre politique.
Claudia Gutiérrez (U. de Chile) : La tristesse des choses : pour une poétique du petit.
Griselda Gaiada (UN de La Plata / U. Nantes) : Historique philosophique du concept de guerre : la guerre privée à l’origine de l’État moderne.
Carlos Contreras (U. de Chile) : Inquiétudes qui meuvent et motifs qui inquiètent. Autour de la philosophie et de l’anarchisme.
Paolo Quintili (Université de Rome Tor Vergata) : Entre Histoire et Eternité. Spinoza, Benjamin et la contre-histoire révolutionnaire.
Baptiste Gillier (EHESS) : Syncope et critique.
Angélica Montes Montoya (Institut Catholique de Paris / Grecol-ALC) et Hugo Busso (HEC, ENSAE-Polytechnique y Arts & Métiers) : Política del desastre y ecocreatividad.
Président.e.s de séance : Sameh Dellaï (Université Paris 8), Patrick Puigmal (Universidad de Los Lagos, Osorno, Chili) et Diego Julien (Université Paris 8)

MERCREDI 25 MAI

9h : L’attraction passionnée du commun I
Daniel Alvaro (UBA) : En nombre de lo común.
Francisco Naishtat (UBA) : Histoire naturelle de la révolution. Baudelaire et Blanqui par Benjamin et Abensour.
Diogo Sardinha (Université de Lisbonne) : L’insurrection et la révolution.
Mariam Shengelia (Université Paris 12) : Spinoza écopolitique.
Amalia Boyer (Universidad del Rosario, Bogotá) : Nécropolitique, nécrothéâtre et re-composition du commun.
Alma Bolón (Universidad de la República) : La langue, territoire commun, partagé, divisé.
María Mora (Université Paris 1) : Walter Benjamin : l’historicité contre l’idéologie du progrès.
Didier Moreau (Université Paris 8) : Berlin sauvera-t-elle Moscou ? Benjamin et les enfants du théâtre révolutionnaire.
Présidentes de séance : Michèle Cohen-Halimi (Université Paris 8) et Silvana Rabinovich (UNAM, México)

10h45 : L’attraction passionnée du commun II
Inés Molina Navea (Universidad de Sevilla) : Ce rêve de reproduction. Le rapport de François Arago sur la photographie.
Filipe Ceppas (UF Rio de Janeiro) : Sacrifices en commun.
Alessandro Francisco (UPC Sao Paulo) : Réflexions sur le « laboratoire communal » : le Moyen Âge revisité.
Facundo Reyna (Université de Kiel) : Langue et migration.
Luz María Lozano Suárez (U. del Atlántico, Barranquilla) : Vérité et résistance : l’expérience des musées communautaires de la mémoire.
Mercedes Risco (U. de Tucumán, Argentine) : Est-il possible de penser le commun ?
Pilar Parot Varela (UBA) : Armando Moreau en el socialismo argentino : sus lecturas sobre la comuna de Paris.
Xabier Insausti (Universidad del País Vasco) : Amour et révolution. Réflexions à partir de Sartre, Adorno y Badiou.
Présidentes de séance : Sabrina Morán (UBA), Pablo Vialat (UBA) et Barbara Zauli (Université Paris 8)

14h : Les conversions contrariées de la vie militante
Ricardo Grassi (Journaliste, Rome) : Journalisme à bout de souffle. El Descamisado.
Ricardo Viscardi (U. de la República, Montevideo) : Ibero Gutiérrez : la militance condamnée à mort par les convictions de la vie.
Maïa Minnaert (Université Paris 8) : Apories des luttes féministes : revendication des droits et langage de l’Autre.
Teresa Montealegre (Université Paris 8) : La Alborada.
Rada Ivekovic (ancienne DP Collège international de Philosophie) : L’histoire aujourd’hui « inutile » des Nonalignés.
Mansur Teifuri (Université Paris 8) : Déplacement copernicien pour une émancipation.
Jordi Riba (U. Autónoma de Barcelona) : Badiou communiste ?
Pierre-François Moreau (ENS Lyon) : Jean-Toussaint Desanti. Marxisme et phénoménologie.
Fedra Cuestas (ULagos, Chili) : Memorias de la resistencia a la violencia de Estado.
Présidentes de séance : Louise Ferté (Université de Lille) et Valmont Puren (Université de Toulouse)

15h45 : Table ronde « Centenaire de la naissance de Jacques Stephen Alexis : revisiter sa pensée et son œuvre »
Darline Alexis (ENS d’Haïti, Université Quisqueya) : Réflexions autour d’un silence. La non réception de L’Espace d’un cillement en Haïti en 1959-1960.
Matthieu Renault (Université Paris 8) et Jean-Jacques Cadet (LLCP Paris 8 / ENS d’Haïti) : Jacques-Stephen Alexis ou l’élargissement constant du marxisme.
Stéphane Douailler (Université Paris 8) : Demander à la vie la force de ne pas avoir le vertige.
Jean-Waddimir Gustinvil ( ENS d’ Haïti) : La crise des affects (du désir ou de l’amour) et le risque de destitution de son sujet dans l’œuvre de Jacques-Stephen Alexis.
Fritz Berg Jeannot (Université Quisqueya) : Jacques Stephen Alexis, lecteur créatif de Jacques Roumain.
Nathalie Lamaute-Brisson : Bourgeoisie nationale et révolution en Haïti. Balises pour une histoire de la pensée marxiste (1959-1966).
Louis Rodrigue Thomas (ESN d’Haïti) : L’ontologie paradoxale du peuple chez Jacques-Stephen Alexis.
Jean Herold Paul (LLCP Paris 8 / ENS d’Haïti) : Alexis et la Tradition dans Romancero aux étoiles : la politique du texte.
Mimose André (Université Paris 8 / ENS d’Haïti) : L’Espace d’un cillement de Jacques Stephen Alexis
Présidentes de séance : Florence Alexis (Commissaire d’expositions) et Françoise Simasotchi (Université Paris 8)

18h : Signatures de livres
Baptiste GILLIER : Punto de Vista (1978-2008) ou La persistance d’une audace. Editions L’Harmattan.
Ricardo GRASSI : Journalisme à bout de souffle. El Descamisado, traduction par Odile Bégué Girondo. Editions L’Harmattan.
Bertrand OGILVIE : La légende dorée de l’école émancipéee. Editions Le Retrait.
Carlos PEREDA : Apprentissages de l’exil, Editions Eliott.
Patrick VAUDAY : La bifurcation, Editions L’Harmattan.
Horacio GONZALEZ et Patrice VERMEREN : Paul Groussac. La langue de l’émigré. Editions L’Harmattan.

18h15 : Allocution de Philippe Bastelica (Ambassadeur et secrétaire général de la Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes)

18h30 : Conférence Étienne Balibar (Université Paris 10 / Kingston University / University of California) : « Homme nouveau : généalogie d’une espérance »
Président.e.s de séance : Yves Duroux (ENS Cachan), Michèle Gendreau-Massaloux (ancienne Rectrice d’Académie), Senda Sferco (CONICET / U. del Litoral, Argentine), Silvana Rabinovich (UNAM, México) et Veronica Gago (CONICET / Universidad de San Martin).

Informations pratiques

Mardi 24 mai :
Université Paris Cité - La halle aux farines, salle des thèses (580F)
Heure : 24 mai 2022 08:30 AM Paris
Participer à la réunion Zoom : https://zoom.us/j/93824236281?pwd=UGVtSjBKWWFvdzB2c3BKeUtXVEMrdz09
ID de réunion : 938 2423 6281
Code secret : 696769

Mercredi 25 mai :
Maison de l’Amérique latine - Amphithéâtre
Heure : 25 mai 2022 08:30 AM Paris
Participer à la réunion Zoom : https://zoom.us/j/97689139476?pwd=cGJlOTNna3ljSG5ybnNOcEpHQkF2dz09
ID de réunion : 976 8913 9476
Code secret : 594836

Entrée : Ouvert à tous dans la limite de la capacité d’accueil (gratuit)

Partager l'évènement

Twitter Facebook Calendrier