Semaine
de l’Amérique latine
et des Caraïbes 2022

Exposition "Fragmentos del trauma" du sculpteur Jaiden Rivas

Exposition Arts plastiques Vénézuéla

Lundi 30 mai de 18:00 à 20:00

Organisé par "Ambassade de la République bolivarienne du Venezuela"

Description

L’exposition est composée de 11 ou 13 sculptures placées sur différents supports tels que les murs, le sol et les socles.
Ces œuvres nous mettent face à des formes corporelles, des approches de l’humain, mais aussi de l’abstraction.
Le concept de « Fragmentos del trauma » est basé sur la réflexion sur ce que nous vivons tôt ou tard face à des événements tragiques dans nos vies. Les sentiments, les sensations, les pensées, se reflètent dans ces œuvres par lesquelles l’artiste extériorise l’angoisse, la peur, la tristesse, la solitude, la cruauté, la violence, le désespoir et l’abandon.
L’intention de l’exposition est de montrer aux spectateurs que le fait de ressentir ces sentiments et sensations n’est pas négatif. Aujourd’hui, nous vivons dans un monde où nous ne pouvons pas nous montrer faibles, tristes, déprimés ou frustrés même si nous le sommes.
Le but de l’artiste est de confronter le public à cette négativité pour dépasse ce système et accepter que la vie comprend cette réalité et que nous ne sommes pas les seuls à ressentir ces fragments de trauma.
« Le corps de l’art et les corps de l’œuvre sont l’expression du langage, des images, gesticulations et mouvements de nos émotions »
Victor FUENMAYOR.

L’exposition prend la forme d’un cercle dont la circonférence commence au point matériel des émotions de Jaiden Rivas, s’inspirant de la réflexion qui confirme que nous sommes le produit de l’union entre le corps, l’espace et le rythme. Ces trois éléments nous permettent de pénétrer les œuvres qui composent ce projet artistique, par lequel l’artiste nous présente son langage plastique qui porte sa marque personnelle en tant qu’être créatif.
Dans chacune des œuvres qui composent cette exposition, nous pouvons observer le processus d’humanisation de l’être biologique à travers des processus internes de synchronisation corporelle kinesthésique de tous les sens. Ce processus s’exprime, d’une part, par la spatialisation du corps sous forme de différentes sculptures qui sont projetées dans la matière artistique, et, d’autre part, par la temporalité des actions, fondée sur des rythmes vitaux dont les rythmes de l’expérience intégrale de Jaiden Rivas.

Informations pratiques

Rez-de-chaussée.
Métro : Boissière (ligne 6) ou Victor Hugo (ligne 2)

Entrée : Ouvert à tous dans la limite de la capacité d’accueil

Partager l'évènement

Twitter Facebook Calendrier